17 janvier 2017

YOURI LAMARCHE Faire face à la Peur

Je suis enthousiaste de partager cette vidéo de Youri Lamarche.
Il vit au Canada il a tout juste 30 ans mais en connait un bout sur notre véritable nature.
Il s'exprime avec une simplicité déconcertante, touchante, communicative.
On a le sentiment que c'est le fils d'une amie, ou un copain, et qu'il nous connait bien.
Plus il décortique le mécanisme de la peur et plus on se rend compte de la richesse de son analyse.
Il n'y a pas de prétention là dedans, mais une véritable aide, à reconnaitre comment cette émotion très animale de survie, nous fait vivre un véritable bad trip très bien décrit par Youri.
On se réveille comme dans un rêve quand elle part d'un coup et on hallucine de s'être fait peur pour rien.

29 décembre 2016

DARPAN - L'Eveil (extrait)


Et voilà pour finir l'année en beauté, une invitation de Darpan à se poser la question :
Qu'est ce qui reste quand tout fout le camp ?
On ne parle pas là de spiritualité dorée et idéalisée mais de cette mort des oripeaux de l'humanité à laquelle on s'attache pour être sécurisé
Darpan parle toujours avec ce langage de vérité, cru et simple et propose une perspective non idéalisée du dépouillement vers "l'éveil .
Ne pas tricher avec ce que l'on veut vraiment, comme le fait Darpan qui ne triche pas avec ce qu'il sent et ce qu'il transmet avec cette fulgurante spontanéité.
Vivons en cette fin d'année ce que l'on sent au plus profond de nous, regardons ce qui est noir, désespéré, vicié, autant que ce que nous aimerions donner à voir de beau en nous.
Je vous souhaite de vous laisser aller à ce qui est vrai maintenant, et de rester tranquille en cette fin de cycle de l'année 2016 ! `
Que l'ignorance nous quitte, que la peur et l'illusion s'évanouissent !
Que la splendeur de la vérité soit révélée enfin !
Happy you ! Love you !

06 décembre 2016

Alex KIMPE Et si demain n'arrivait jamais ?



Alex nous convie ici à explorer nos croyances, notre grille de lecture conventionnelle, celle par exemple qui compartimente le temps, demain, lundi, mardi, hier etc..
C'est tellement utilisé et pris comme évident que nous ne le remettons pas en cause et pourtant.
Cette interprétation de la réalité est devenue "notre vie" et participe à l'identification erronée au rêve de nous mêmes, qui n'est pas la vérité ultime de l'existence.
Pas à pas Alex met en perspective ce qui vit en deçà de ces perceptions comptables.
Qu'est ce qui vit maintenant ? Quelle est la réalité immédiate de ce que nous sommes ?
C'est en déconstruisant nos images et nos perceptions que l'on peut être révélé à soi même.
Voilà un très beau satsang ! Pourquoi ? Parce qu'il nous accompagne en douceur dans cette déconstruction patiente et minutieuse des conceptualisations mentales par des exemples précis, par une pratique directe. On a rien à faire que d'emboiter les pas d'Alex et de laisser faire,  pour que maintenant cesse la guerre avec ce qui est.

Merci Alex 
Alexander KimpeAlexander Kimpe

02 octobre 2016

SATSANG AVEC KRISHNA Le feu de la libération est allumé !

 
Chers vous tous,
Sentez vous cette aspiration qui est au delà du désir bruler en vous ?
C'est de ce feu dont parle Krishna, cet enseignant discret et pourtant si imprégné de présence que certains ont comparé son regard à Ramana Maharshi, la lignée dont il est issu. Voici le dernier sage que la grâce a posé devant ma caméra, et pas le moindre qui a bouleversé encore la rêveuse d'individualité qui reparait et disparait comme une marionnette ! Doucement et presque innocemment Krishna vous conduit au cœur du réacteur du feu de la libération, et par petites explosions des morceaux d'histoires qui se racontent disparaissent, et la présence silencieuse et infinie que nous sommes se dévoile ! Une pure merveille ! C'est difficile d'en parler il faut le vivre, sentir cette perte de repères, se laisser prendre par l'inconnu, jeter ses peurs au feu, et qui sait ...
JAY KRISHNA


01 septembre 2016

Ganga Mira Satsang, matin 30-04-2016, Lyon (satsang en Français)


Le sentiment du JE, la croyance d'être quelqu'un sont présents en chacun d'entre nous.
C'est cela qu'il faut questionner, en posant cette question Qui suis je ?
D’où sort ce sentiment du JE ? demande Ganga. La réponse est dans la disparition de l'activité mentale qui appartient à JE et de rester  tranquille pour ne pas nourrir le prochain surgissement qui vient de cette pensée racine JE SUIS ceci ou cela...
C'est toujours nouveau et salutaire d'écouter et de "pratiquer" ce questionnement issu de l'enseignement de Ramana Maharshi. Merci Ganga de nous ramener inlassablement à cela.

24 avril 2016

GANGA MIRA est une importante disciple de Punjaji, qui fut un grand élève de Ramana Maharshi, Ganga a cette énergie de feu particulière qui va droit à l'essentiel. Lors de ma première rencontre avec elle j'avais été éblouie et contaminée par ce feu qui s'était rallumé vivement en moi, juste à l'écouter en satsang, troublée en profondeur. la réécoutant là et dans tous ses partages, j'ai le sentiment d'être aux pieds des grands maîtres indiens, et que cette libération tant attendue va se donner dans le silence induit par la question : "qui suis je ? "
 Ganga Mira: Vous êtes toujours vous-même
www.fr.gangamirasatsang.com/



18 mars 2016

Le Libre Arbitre selon Ramesh Balsekar




Avons nous un libre arbitre ?
Ramesh Balsekar maître de Wayne Liquerman et grand sage indien réponds ici par la négative.
Pour commencer l'état du monde nous indique que si nous avons l'intelligence  mais que nous ne savons l'utiliser sagement. L'homme n'agit pas il réagit à une programmation de son cerveau.
Ramesh Balsekar va jusqu'à dire que l'être humain n'est rien de plus qu'un objet dans la manifestation! Un ordinateur qui réagit à un programme ! L'homme n'a pas de pouvoir sur la pensée, sur l'action. Faire un choix entre plusieurs possibilités ne veut pas dire que l'on sélectionne ce choix avec votre libre arbitre. Car ce choix est le fruit de la totalité d'un conditionnement. Le libre arbitre apparent n'est pas fondé sur une vraie liberté. Et nous voilà mis à jour par ce grand maître, qui nous invite à goûter l'humilité.

20 janvier 2016

RUPERT SPIRA Y a-t-il des étapes de réalisation ?


Ce qui ce conçoit clairement s’énonce clairement disait Montaigne.
Comment savoir si un enseignant spirituel est légitime et bon ?
A mon sens, ce dont il parle doit être simple, clair, pédagogique, à la portée de tous ceux qui veulent connaître une vérité qui libère des carcans. Lorsque j'écoute Rupert SPIRA je suis éblouie par la clarté dans tous les sens du terme de son témoignage. Je transcris chaque mot sur un papier chaque goute d'un nectar ordinaire tant il est mis en lumière avec cette douce humilité qui aide à comprendre.
Rien n'est présenté comme inaccessible, c'est comme un oiseau qui retourne au nid et se pose au creux de votre main.
Si étapes il y a pour réaliser notre vraie nature ce peut être selon lui, d'abord voir que je suis conscient de tout. C'est un fait simple, une évidence qui n'a pas besoin d'être explorée.
Puis viens le temps d'exploration pour connaître la nature de cette conscience,  illimitée, non objective. Abandonner la perception d'un soi limité caractérisé par un sentiment de manque et de peur.
Cette "étape" peut prendre des années ( dixit Rupert)
Alors, un  processus sans fin de comment vivre cette perception de déploie  et  "colonise tous les champs de l'expérience". Magistral !

12 janvier 2016

Rupert SPIRA Qu'est-ce que la dévotion ?



C'est une joie de poster sur le blog de nouvelles vidéos de Rupert SPIRA, un enseignant de la non dualité d'une délicatesse et d'une douceur merveilleuses !
IL explore ici les liens entre dévotion et gratitude. Dans un premier temps, nous faisons un distingo entre le "soi"  le soi intérieur et le soi extérieur, ou Dieu. Ceux deux pôles  émergent ensemble. La dévotion va vers l'extérieur. Il sont les deux faces d'une même pièce explique Rupert SPIRA.
Puis il y a encore le soi intérieur qui semble tourné vers l'extérieur mais sans objet, comme une gratitude. Cette gratitude est elle même est l'expression d'une dissolution. Il reste encore de ce  "soi "intérieur.
Puis la vielle forme sujet objet de la gratitude se dissout, laissez là purifier toute forme de subjectivité et d'objectivité. Laissez la gratitude qui est l'amour avec une direction s'user, pour devenir amour sans objet.
Si comme la personne a qui cela s'adresse un grand soupir vous parcourt, que vous êtes touchés, émus, soulagé de comprendre cela, vous êtes aussi dans la bonne voie ! Merveilleux je vous disais !

01 janvier 2016

2016 est là ! RESTONS PRESENT

Très chers amis qui visitent le blog de la joie d'être !
Bien sur suivant la tradition je vous souhaite une belle année 2016 ! mais seul vous, pouvez en être le créateur ! comment ? En désirant de tout votre être VOIR la beauté de tout ce qui va émerger cette année ! Cela peut être un amour naissant, plus d'abondance, un lâcher tant attendu ! et cela peut être un deuil cruel, une perte immense, un chagrin paraissant incurable, une lassitude, un profond désespoir.

Et çest justement là que cet engagement avec vous et avec la vie de rester présent à tout, va faire la différence ! Je vous souhaite donc de voir ce qui entrave encore cette vision de l'amour pur que nous sommes. Et ne vous inquiétez pas la vie va s'en charger ! vous n'avez qu'à restez là, tranquille mais hyper vigilent à votre perception à votre intention de connaître vraiment ce vous êtes, avec une radicalité sans faille. Affinez par votre constance cette perception, cette capacité de ressentir au delà d'une perception grossière, ce qui vibre sous les impressions qui ne sont pas la réalité.
Abandonnez vous à la foi totale que cette aspiration à la vérité va vous conduire vers vous.

Après une longue pose, je repars à la rencontre des sages qui ont nourri cette perception fine en moi, je les remercie, la gratitude que j'ai pour eux se déploie chaque jour dans un émerveillement sublime.
Et cette gratitude s'étend vers vous et se transforme en amour doux et puissant. Merci, merci, merci.